Nouvelles techniques de séparation par utilisation de cryptates ou formation de clathrates, appliquées au traitement d'effluents industriels Agrandir l'image

Nouvelles techniques de séparation par utilisation de cryptates ou formation de clathrates, appliquées au traitement d'effluents industriels

Etat de l'art et potentiel d'application. Etude n° 17-0334/1A

Neuf

Les molécules cages (ou complexes d'inclusion) sont maintenant utilisées de manière courante dans certains domaines industriels (pharmacie, agro-alimentaire, nanotechnologies, etc.).
Est-ce que ces techniques ouvrent de nouvelle perspectives au traitement des effluents qu'ils soient aqueux ou gazeux ? Seraient-elles capables à l'avenir de répondre aux nouveaux enjeux environnementaux tant en matière[…]  Plus de détails

Déclinaisons

Fiche technique

Auteurs CÔME JM, ESRAEL D, GONZALEZ L, BISONE S, MÉHU J, VERNUS E, RECORD, BURGEAP, PROVADEMSE
Public(s) Bureaux d'études
Entreprises et fédérations professionnelles
Thématique Recherche et Innovation
Collection Expertises
Date d'édition 2018/05
Type de document Etude / Recherche
Nb. de pages 10 P
Format pdf/A4
Langue FR

En savoir plus

Les molécules cages (ou complexes d'inclusion) sont maintenant utilisées de manière courante dans certains domaines industriels (pharmacie, agro-alimentaire, nanotechnologies, etc.).
Est-ce que ces techniques ouvrent de nouvelle perspectives au traitement des effluents qu'ils soient aqueux ou gazeux ? Seraient-elles capables à l'avenir de répondre aux nouveaux enjeux environnementaux tant en matière d'efficacité que de coût ?
C'est ce à quoi répond ce projet. Afin de bien positionner les enjeux, un 1er volet s'intéresse au contexte réglementaire du traitement des effluents. Les réglementations françaises et européennes sont comparées à la réglementation américaine, japonaise et chinoise.
Une présentation des différents complexes d'inclusion vient ensuite informer le lecteur. Une revue exhaustive de leur utilisation pour le traitement des effluents est réalisée. Le croisement des informations collectées dans la littérature scientifique et auprès d'experts du domaine permet d'estimer la maturité des procédés décrits.
Un bilan général permet de conclure sur le niveau réel de maturité et sur les molécules cages les plus prometteuses.