Rapport d'étude "Guide des bonnes pratiques agricoles pour l'amélioration de la qualité de l'air" Agrandir l'image

Rapport d'étude "Guide des bonnes pratiques agricoles pour l'amélioration de la qualité de l'air"

Neuf

Les activités agricoles sont des sources d'émissions de polluants qui ont un impact sanitaire et environnemental important : le secteur a contribué, en 2016, à 94 % des émissions de NH3, 9 % des émissions de PM2,5 et 14 % des émissions de carbone suie (BC) au périmètre métropole (SECTEN,[…]  Plus de détails

Déclinaisons

Fiche technique

Auteurs ADEME, ADEME PAYS-DE-LA-LOIRE
Public(s) Entreprises et fédérations professionnelles
Secteur agricole
Administration publique
Thématique Produire autrement
Air et bruit
Collection Expertises
Date d'édition 2019/06
Type de document Guide technique
Nb. de pages 7 P + 109 P
Format pdf/A4
Langue FR

En savoir plus

Les activités agricoles sont des sources d'émissions de polluants qui ont un impact sanitaire et environnemental important : le secteur a contribué, en 2016, à 94 % des émissions de NH3, 9 % des émissions de PM2,5 et 14 % des émissions de carbone suie (BC) au périmètre métropole (SECTEN, 2018).
Ce guide des bonnes pratiques agricoles répond à une exigence européenne, dans le cadre de Directive UE 2016/2284, et a pour objectif de favoriser la diffusion des pratiques agricoles les plus pertinentes pour limiter les émissions de NH3 et de particules dans l'air. Ces pratiques fournissent aussi des co-bénéfices au niveau de l'exploitation agricole, qu'ils soient économiques, sociaux ou environnementaux, en évitant tout transfert de pollution.
Ce guide, sous forme de fiches synthétiques, à destination des organismes de conseil agricole, identifie les techniques les mieux connues permettant d'améliorer la qualité de l'air :

  • en élevage, elles visent les principales filières (bovins, porcins, volailles) et les différents postes de l'exploitation : alimentation, bâtiment, stockage, traitement, épandage, pâturage.
  • en productions végétales, elles concernent principalement la gestion de la fertilisation azotée et les modes d'épandage.

Documents liés