QueSacteS. Questionnement Sociologique sur la perception que les agriculteurs et les conseillers techniques ont des sols Agrandir l'image

QueSacteS. Questionnement Sociologique sur la perception que les agriculteurs et les conseillers techniques ont des sols

Programme Gessol

Neuf

Le but du projet QueSactesS était de faire émerger la diversité des conceptions que les agriculteurs peuvent avoir des sols et de leur usage. Après avoir fait apparaître, lors d'entretiens collectifs en salle de trois groupes d'une dizaine d'agriculteurs (en « bio », en « non-labour » et en «[…]  Plus de détails

Déclinaisons

Fiche technique

Auteurs COMPAGNONE Claude, ECOLE NATIONALE SUPERIEURE DES SCIENCES AGRONOMIQUES APPLIQUEES - DIJON, ADEME
Public(s) Bureaux d'études
Secteur agricole
Thématique Produire autrement
Collection Expertises
Date d'édition 2013/10
Type de document Etude / Recherche
Nb. de pages 29 P + 2 P
Format pdf/A4
Langue FR

En savoir plus

Le but du projet QueSactesS était de faire émerger la diversité des conceptions que les agriculteurs peuvent avoir des sols et de leur usage. Après avoir fait apparaître, lors d'entretiens collectifs en salle de trois groupes d'une dizaine d'agriculteurs (en « bio », en « non-labour » et en « labour »), en quoi les sols ne sont pas à proprement parler les mêmes entités pour les agriculteurs selon leur façon de produire, la démarche d'enquête mise en oeuvre a visé à éprouver ces conceptions dans deux situations. La première a consisté en un passage de chacun des trois groupes d'agriculteurs sur un parcours de 3 parcelles (en bio avec labour, en conservation, en raisonné avec labour). La seconde a pris la forme d'un débat, sur la nature des sols observés, entre chacun de ces groupes d'agriculteurs et un groupe d'agronomes (conseillers agricoles et chercheurs) ayant fait lui-même ce tour de parcelles. Ces éléments recueillis en Vendée ont ensuite été élargis par des enquêtes individuelles conduites en Pays de la Loire et Bourgogne auprès de 36 agriculteurs. Ces différents entretiens qualitatifs ont permis de construire et valider un questionnaire quantitatif administrable par des non-experts. Le présent rapport expose en détail les résultats de ce travail.