Biomasse forestière, populicole et bocagère disponible pour l'énergie à l'horizon 2020 Agrandir l'image

Biomasse forestière, populicole et bocagère disponible pour l'énergie à l'horizon 2020

Neuf

Au travers du « paquet Energie Climat », la France s'est engagée à porter à au moins 23 % la part des énergies renouvelables dans son bouquet énergétique en 2020, contre 12 % en 2006, soit + 20 Mtep. La biomasse devrait contribuer pour plus de la moitié à cet[…]  Plus de détails

Déclinaisons

Fiche technique

Auteurs INVENTAIRE FORESTIER NATIONAL, FCBA, SOLAGRO, ADEME
Public(s) Bureaux d'études
Secteur public
Entreprises et fédérations professionnelles
Collectivités territoriales
Monde de la recherche
Agriculture et Forêt
Thématique Energies renouvelables, réseaux et stockage
Produire autrement
Collection Hors collection
Date d'édition 2009/11
Type de document Étude
Nb. de pages 105 P
Format pdf/A4
Langue FR

En savoir plus

Au travers du « paquet Energie Climat », la France s'est engagée à porter à au moins 23 % la part des énergies renouvelables dans son bouquet énergétique en 2020, contre 12 % en 2006, soit + 20 Mtep. La biomasse devrait contribuer pour plus de la moitié à cet objectif.

L'utilisation accrue du bois matériau et du bois énergie est également inscrite parmi les objectifs du Grenelle de l'environnement. En 2007, les Assises de la Forêt fixaient l'ambition d'un accroissement de la récolte nationale de + 12 millions de m3 en 2012 et de + 21 millions de m3 en 2020, dont 12 millions de m3 sous la forme de plaquettes forestières. La consommation française de biomasse forestière passerait ainsi de 9,3 Mtep en 2006 à plus de 13 Mtep en 2020.

Dans un contexte où les attentes envers le bois vont croissantes et où la multiplication des acteurs intéressés par cette matière première entraîne un risque de concurrence d'usages (énergie vs trituration), il apparaît nécessaire de quantifier de la manière la plus exhaustive et consensuelle possible la biomasse ligneuse effectivement disponible pour l'énergie en France à l'horizon 2020.