Normalisation comme outil de développement pour les entreprises éco-innovantes (La) Agrandir l'image

Normalisation comme outil de développement pour les entreprises éco-innovantes (La)

Rapport final et synthèse du projet

Neuf

La normalisation peut être un outil de développement de l'offre des éco-PME. Aujourd'hui, cette opportunité n'est pas, ou est mal perçue par ces entreprises. L'objectif de ce projet était donc de faire connaître la normalisation comme outil de développement commercial et technologique pour les éco-entreprises innovantes.
Dans la mesure où le[…]  Plus de détails

Déclinaisons

Fiche technique

Auteurs CROZET Marie-Emmanuelle, DEL CERRO Corinne, ADEME, AFNOR, PEXE
Public(s) Entreprises et fédérations professionnelles
Secteur de la recherche
Thématique Produire autrement
Recherche et Innovation
Collection Expertises
Date d'édition 2017/11
Type de document Etude / Recherche
Nb. de pages 14 P + 54 P
Format pdf/A4
Langue FR

En savoir plus

La normalisation peut être un outil de développement de l'offre des éco-PME. Aujourd'hui, cette opportunité n'est pas, ou est mal perçue par ces entreprises. L'objectif de ce projet était donc de faire connaître la normalisation comme outil de développement commercial et technologique pour les éco-entreprises innovantes.
Dans la mesure où le réseau PEXE fédère des réseaux d'éco-entreprises (clusters, pôles de compétitivité, syndicats professionnels) dans les secteurs déchets, eau, air, sols pollués, bruit, énergies renouvelables, efficacité énergétique, bâtiments à faible impact environnemental, il est apparu pertinent d'envisager un projet commun entre le réseau PEXE et Afnor auquel l'ADEME apporte son concours par son expertise et son soutien financier.
Ce rapport et sa synthèse présentent les actions réalisées auprès des membres du réseau PEXE pour faire connaître la normalisation, les principaux résultats du projets, des outils (dont une fiche pratique d'information sur le thème : « La normalisation : une opportunité pour développer l'offre des éco-PME ») et des propositions pour renouveler ce partenariat.