Étude expérimentale du processus de combustion dans un moteur diesel à accès optiques fonctionnant en charge homogène Agrandir l'image

Étude expérimentale du processus de combustion dans un moteur diesel à accès optiques fonctionnant en charge homogène

Neuf

Les émissions de gaz d'échappement des moteurs à combustion interne sont soumises à des normes anti-pollution de plus en plus contraignantes. Le mode de combustion HCCI (Homogeneous Charge Compression Ignition), appliqué au moteur thermique, peut être une solution pour diminuer les polluants, particulièrement les oxydes d'azote et les particules. L'objectif[…]  Plus de détails

Déclinaisons

Fiche technique

Auteurs DUBREUIL A, UNIVERSITE ORLEANS, CONSEIL REGIONAL CENTRE, ADEME, INSTITUT PRISME, POLE UNIVERSITES CENTRE VAL DE LOIRE
Public(s) Secteur de la recherche
Thématique Mobilité et transport
Collection Expertises
Date d'édition 2008/06
Type de document Etude / Recherche
Nb. de pages 213 P
Format pdf/A4
Langue FR

En savoir plus

Les émissions de gaz d'échappement des moteurs à combustion interne sont soumises à des normes anti-pollution de plus en plus contraignantes. Le mode de combustion HCCI (Homogeneous Charge Compression Ignition), appliqué au moteur thermique, peut être une solution pour diminuer les polluants, particulièrement les oxydes d'azote et les particules. L'objectif du travail de thèse est de contribuer expérimentalement à une meilleure compréhension du processus d'initiation et de développement de la combustion HCCI dans un moteur Diesel à accès optiques. La combustion homogène a été caractérisée expérimentalement en étudiant l'effet de la température d'admission, de la composition du carburant, d'une recirculation des gaz d'échappement (EGR) reconstituée et de la présence d'espèces minoritaires à l'admission (CO, NO, CH4). Les diagnostics optiques tels que la chimiluminescence et la fluorescence induite par laser nous ont permis de mettre en évidence l'effet de l'EGR sur l'évolution, au cours du cycle moteur, de certaines espèces chimiques (formaldéhyde, OH) pendant la phase d'oxydation du carburant. Un modèle numérique, issu du code de calcul SENKIN, a été développé pour permettre la simulation d'un moteur fonctionnant en HCCI. Ce modèle nous a permis de valider les prédictions données par les schémas cinétiques, mais aussi de corréler les apparitions des espèces chimiques au cours de la combustion. Certains phénomènes relevés expérimentalement ont pu être expliqués par l'analyse de certaines réactions cinétiques prépondérantes pendant le processus HCCI.