Réseaux de chaleur et de froid, état des lieux de la filière : marchés, emplois, coûts Agrandir l'image

Réseaux de chaleur et de froid, état des lieux de la filière : marchés, emplois, coûts

Neuf

Point de rencontre des politiques territoriales en matière d'énergie-climat et d'urbanisme, les réseaux de chaleur et de froid sont des vecteurs d'énergie renouvelables locales car ils permettent de valoriser des ressources variées telles que la chaleur fatale, l'énergie du sol et du sous-sol avec la géothermie, les ressources forestières locales[…]  Plus de détails

Déclinaisons

Fiche technique

Auteurs CARPENE Lilian, HAEUSLER Laurence, FERNANDES Alexandre, GUYOT Martin, MARANGONI Fédérico, ADEME, IN NUMERI
Public(s) Secteur public
Thématique Energies renouvelables, réseaux et stockage
Collection Expertises
Date d'édition 2019/05
Type de document Étude
Nb. de pages 86 P
Format pdf/A4
Langue FR

En savoir plus

Point de rencontre des politiques territoriales en matière d'énergie-climat et d'urbanisme, les réseaux de chaleur et de froid sont des vecteurs d'énergie renouvelables locales car ils permettent de valoriser des ressources variées telles que la chaleur fatale, l'énergie du sol et du sous-sol avec la géothermie, les ressources forestières locales gérées durablement, la chaleur cogénérée par des unités de méthanisation territoriales ou encore l'énergie du soleil avec le solaire thermique.

Etat des lieux détaillé de la filière des réseaux de chaleur et de froid, cette étude dresse un bilan de l'écosystème des acteurs en présence et fournit une évaluation des retombées socio-économiques actuelles en termes d'activités économiques, d'emplois et de coûts. Bien que l'étude apporte des éclairages sur l'ensemble des maillons de la chaine de valeur depuis la production jusqu'à la distribution de chaleur, l'accent est notamment mis sur la distribution primaire de chaleur.

  • Au niveau mondial, avec près de 600 000 km de canalisations, les réseaux de chaleur alimentent l'équivalent de près de 4,5 fois la consommation finale d'énergie résidentielle-tertiaire française.
  • Avec 56% du mix assuré par des EnR&R, la France se distingue par un taux d'EnR&R élevé grâce une politique publique ambitieuse.
  • En France, un marché estimé à près de 2,5 mds¤ dont près de 90% liés à l'exploitation-maintenance et la vente d'énergie des réseaux en fonctionnement.
  • La filière réseau de chaleur et de froid représente 12 800 etp directs et indirects dont 6800 directs en France en 2017.
  • Un marché domine par cinq grands opérateurs qui concentrent 90% du chiffre d'affaires annuel et comptabilisent 3500 etp.
  • Des technologies «basse température» qui permettent d'optimiser les couts de distribution primaire de la chaleur.