Gazéification des bois de recyclage : Projet GABOREC Agrandir l'image

Gazéification des bois de recyclage : Projet GABOREC

Neuf

Les déchets de bois issus des filières de recyclage constituent une ressource énergétique importante qui peut être utilisée en complément des filières issues directement du bois forestier. Compte tenu de leur contenu éventuel en polluants, il est important de développer des technologies propres et sûres de valorisation énergétique de ces[…]  Plus de détails

Déclinaisons

Fiche technique

Auteurs INSA LYON
Co-auteur(s) COGEBIO, SUEZ, PROVADEMSE, DEEP
Public(s) Bureaux d'études
Entreprises et fédérations professionnelles
Secteur de la recherche
Thématique Déchets/Economie circulaire
Energies renouvelables, réseaux et stockage
Produire autrement
Collection Expertises
Date d'édition 2016/11
Type de document Etude / Recherche
Nb. de pages 27 P + 107 P
Format pdf/A4
Langue FR

En savoir plus

Les déchets de bois issus des filières de recyclage constituent une ressource énergétique importante qui peut être utilisée en complément des filières issues directement du bois forestier. Compte tenu de leur contenu éventuel en polluants, il est important de développer des technologies propres et sûres de valorisation énergétique de ces ressources. Le projet GABOREC visait à valider techniquement et économiquement la gazéification des bois de recyclage comme étape de prétraitement avant une combustion complète du gaz de synthèse produit. La qualité du combustible gazeux produit permet en effet une combustion dans des conditions optimales, minimisant les émissions de CO, NOx, COV, dioxines, furanes et particules.
La technologie de gazéification étudiée a été développée par COGEBIO. Il s'agit du procédé GASCLEAN constitué d'un gazéifieur à lit fixe co-courant associé à un brûleur de gaz de synthèse.
Des tests de gazéification de bois de recyclage ont été réalisés sur cette installation expérimentale. Le combustible utilisé a été fourni par LIGNATECH qui produit un mélange de broyat de meubles et de bois de démolition. Les analyses de ces déchets de bois ont montré des taux de chlore, d'azote et de soufre significativement supérieurs à ceux du bois forestier en raison des colles, des traitements et des revêtements du bois. Le taux de cendres est également nettement plus élevé ainsi que les teneurs en métaux.
Les tests réalisés ont permis de démontrer la faisabilité technique de la gazéification de ce type de déchets avec le procédé GASCLEAN.