Evaluation du potentiel de production de biométhane à partir des boues issues des stations d'épuration des eaux usées urbaines Agrandir l'image

Evaluation du potentiel de production de biométhane à partir des boues issues des stations d'épuration des eaux usées urbaines

Neuf

Afin d'atteindre les objectifs de production d'énergies renouvelables de 23 % à horizon 2020 et de 32 % à horizon 2030 (loi sur la transition énergétique), l'État français s'est engagé à soutenir fortement l'ensemble des filières renouvelables locales et notamment la filière de la méthanisation. Cette filière permet de valoriser[…]  Plus de détails

Déclinaisons

Fiche technique

Auteurs GDF, ADEME, GREENBIRDIE
Public(s) Bureaux d'études
Entreprises et fédérations professionnelles
Thématique Déchets/Economie circulaire
Collection Hors collection
Date d'édition 2014/09
Type de document Etude / Recherche
Nb. de pages 6 P + 93 P
Format pdf/A4
Langue FR

En savoir plus

Afin d'atteindre les objectifs de production d'énergies renouvelables de 23 % à horizon 2020 et de 32 % à horizon 2030 (loi sur la transition énergétique), l'État français s'est engagé à soutenir fortement l'ensemble des filières renouvelables locales et notamment la filière de la méthanisation. Cette filière permet de valoriser les déchets organiques en énergie renouvelable tout en respectant les problématiques et les besoins locaux.
Les eaux usées sont toutes les eaux résiduaires provenant de la population mais aussi des activités industrielles et commerciales. Le traitement de ces eaux usées peut être réalisé de manière collective dans une station d'épuration, ou de manière individuelle via l'assainissement autonome.
La France métropolitaine compte 19 521 stations d'épuration en activité (données du portail de l'assainissement, Ministère de l'écologie, du développement durable et de l'énergie, 2014) dont 88 possèdent actuellement une unité de méthanisation sur site pour le traitement des boues.

Documents liés