Etude de cas des modèles économiques pour les associations d'aide alimentaire en lien avec le secteur agricole Agrandir l'image

Etude de cas des modèles économiques pour les associations d'aide alimentaire en lien avec le secteur agricole

A ssociation "le Jardin de Cogagne Angevin" pour la collecte d'invendus en exploitation maraîchère

Neuf

Les pertes et gaspillages alimentaires sont estimés à plus de 30 % à l'étape de la production. Depuis plusieurs années, ce secteur se mobilise pour réduire ces pertes et des associations d'aide alimentaire assurant le relais auprès de ces acteurs se sont progressivement développés en France.
Malheureusement, le constat met en[…]  Plus de détails

Déclinaisons
  • Format électronique

Fiche technique

Auteurs ADEME, Income Consulting
Public(s) Secteur agricole
Thématique Déchets/Economie circulaire
Consommer autrement
Collection Expertises
Date d'édition 2018/05
Nb. de pages 17 P
Format pdf/A4
Langue FR
Périmètre de publication National

En savoir plus

Les pertes et gaspillages alimentaires sont estimés à plus de 30 % à l'étape de la production. Depuis plusieurs années, ce secteur se mobilise pour réduire ces pertes et des associations d'aide alimentaire assurant le relais auprès de ces acteurs se sont progressivement développés en France.
Malheureusement, le constat met en évidence que beaucoup de ces associations et des associations intermédiaires sont en difficulté, voir avec une pérennité remise en cause, du fait d'un modèle économique fragile reposant essentiellement sur des aides publiques fluctuantes et non pérennes.

L'étude vise à reconsidérer le modèle économique des associations intermédiaires qui sont nécessaires pour mettre en relation les donateurs et les associations d'aide alimentaire et assurer la logistique de ces produits agricoles.
Dans ce cadre, l'ensemble du processus du don de produits agricoles par les exploitants est interrogé. Afin de mieux comprendre ces difficultés et trouver des alternatives aux dispositif en place, l'étude prend cas de l'association des «jardins de Cocagne Angevin». Dans ce cadre, un modèle alternatif équilibré et durable est proposé au travers de cette étude.

Documents liés (3)