Etude au champ des potentiels agronomiques et méthanogènes des cultures intermédiaires à vocation énergétique Agrandir l'image

Etude au champ des potentiels agronomiques et méthanogènes des cultures intermédiaires à vocation énergétique

ExpéCIVE 2013 - 2014

Neuf

Les Cultures Intermédiaires à Vocation Energétique (CIVE) constituent une ressource essentielle au développement d'unité de méthanisation à la ferme. Insérées dans des rotations de trois cultures en deux ans, deux cultures alimentaires et une non alimentaire, elles assurent une couverture longue du sol et diminuent les risques environnementaux à l'interculture[…]  Plus de détails

Déclinaisons

Fiche technique

Auteurs PISLOR E, METHANEVA, Caussade Semences
Co-auteur(s) ADEME
Public(s) Collectivités territoriales
Secteur agricole
Thématique Déchets/Economie circulaire
Collection Expertises
Date d'édition 2015/12
Type de document Etude / Recherche
Nb. de pages 62 P
Format pdf/A4
Langue FR

En savoir plus

Les Cultures Intermédiaires à Vocation Energétique (CIVE) constituent une ressource essentielle au développement d'unité de méthanisation à la ferme. Insérées dans des rotations de trois cultures en deux ans, deux cultures alimentaires et une non alimentaire, elles assurent une couverture longue du sol et diminuent les risques environnementaux à l'interculture (lixiviation, ...). Toutefois leur valorisation en méthanisation est conditionnée par la variabilité des rendements des CIVE et leur coût de production.

Suite aux résultats du projet sur les CIVE à cycle court mené en 2012 par l'ADEME, Caussade semences et Méthaneva, un nouvel essai a été mené sur l'été 2013 pour tester des CIVE à cycle court et l'hiver 2013-2014 pour tester des CIVE à cycle long. Il avait pour but d'évaluer les caractéristiques agronomique, énergétique, économique et environnementale de différents couverts lors d'essais en plein champ sur 24 sites répartis sur la France entière. L'influence de la fertilisation a également été étudiée puisque certains sites ont amendé la moitié des parcelles d'essai.

Ainsi, 9 CIVE à cycle court et 3 CIVE à cycle long ont été testées. Les récoltes ont été faites par pesée géométrique entre Octobre et début Novembre pour les premières et sur le mois d'Avril pour les secondes. Les rendements agronomiques ont été déterminés pour chaque espèce et chaque site. Le pouvoir méthanogène de chaque couvert a été déterminé afin de définir le rendement énergétique de chaque CIVE. Le coût de production en ¤/tMS a été calculé pour chaque couvert. L'impact environnemental de chaque CIVE a été déterminé par Analyse de Cycle de Vie (ACV).

Au final, 3 couverts à cycle court et 2 couverts à cycle long ont été mis en avant. De manière plus générale, quel que soit le type de CIVE implanté, cycle court ou cycle long, il est important d'implanter au bon moment et au bon endroit pour obtenir un maximum de biomasse, c'est-à-dire un maximum d'énergie pour le coût de production le plus faible possible.