Méthodes et protocoles pour caractériser les combustibles issus de déchets : mesure de la fraction renouvelable, vérification que les composants ne sont pas valorisables sous forme de matière Agrandir l'image

Méthodes et protocoles pour caractériser les combustibles issus de déchets : mesure de la fraction renouvelable, vérification que les composants ne sont pas valorisables sous forme de matière

Neuf

La détermination de la part renouvelable de l'énergie produite à partir de combustibles issus de déchets présente de nombreux enjeux, depuis l'échelon européen pour la promotion des énergies renouvelables jusqu'à l'échelon local dans la contractualisation entre producteur et utilisateur. Elle doit s'inscrire dans un contexte réglementaire français en forte évolution[…]  Plus de détails

Déclinaisons

Fiche technique

Auteurs INDDIGO, INERIS, BIO BY DELOITTE
Public(s) Entreprises et fédérations professionnelles
Collectivités territoriales
Thématique Déchets/Economie circulaire
Collection Expertises
Date d'édition 2016/06
Type de document Etude / Recherche
Nb. de pages 91 P
Format pdf/A4
Langue FR

En savoir plus

La détermination de la part renouvelable de l'énergie produite à partir de combustibles issus de déchets présente de nombreux enjeux, depuis l'échelon européen pour la promotion des énergies renouvelables jusqu'à l'échelon local dans la contractualisation entre producteur et utilisateur. Elle doit s'inscrire dans un contexte réglementaire français en forte évolution dans le domaine.

La présente étude analyse en détail les différents protocoles et mesures analytiques existants ou en développement et leur adéquation à des contraintes opérationnelles très diverses. Elle renseigne les usages et les exigences adoptées par les organismes de tutelle dans les pays européens les plus avancés dans le domaine, et produit en synthèse une analyse des avantages, inconvénients opportunités et menaces de chaque méthode.

En concertation avec les acteurs institutionnels et les opérateurs industriels du déchet et de l'énergie en France, elle propose un protocole décliné selon leurs attentes aux différentes étapes-clés de la production de combustibles issus de déchets.

Enfin l'étude alimente la réflexion sur les modalités concrètes de justification et de contrôle du respect de la hiérarchie des modes de traitement des déchets, et plus particulièrement de la priorité à donner à la valorisation matière avant la valorisation énergétique.