Biologie moléculaire au service du diagnostic environnemental (La) Agrandir l'image

Biologie moléculaire au service du diagnostic environnemental (La)

Neuf

L'étude a pour objectif de décrire les différentes techniques relevant de la microbiologie moléculaire en termes d'état d'avancement, de limites techniques et de sensibilité pour étudier l'abondance, la diversité, l'activité et les potentialités fonctionnelles des communautés microbiennes indigènes de diverses matrices environnementales (eau, sol, air, substrats déchets).

On trouve dans l'étude[…]  Plus de détails

Déclinaisons

Fiche technique

Auteurs ADEME, OBSERVATOIRE FRANCAIS DES SOLS VIVANTS
Public(s) Bureaux d'études
Secteur agricole
Secteur de la recherche
Thématique Déchets/Economie circulaire
Air et bruit
Sols pollués
Collection Expertises
Date d'édition 2016/08
Type de document Synthèse d'expertise
Nb. de pages 34 P
Format pdf/A4
Langue FR

En savoir plus

L'étude a pour objectif de décrire les différentes techniques relevant de la microbiologie moléculaire en termes d'état d'avancement, de limites techniques et de sensibilité pour étudier l'abondance, la diversité, l'activité et les potentialités fonctionnelles des communautés microbiennes indigènes de diverses matrices environnementales (eau, sol, air, substrats déchets).

On trouve dans l'étude neuf fiches de présentation des méthodes, puis vingt-neuf fiches d'application sur les milieux/substrats eau, sol, air et déchets.

Des indicateurs de microbiologie moléculaire permettant un diagnostic environnemental ont été recherchés. Une trentaine d'entreprise qui les propose en routine sont données dans le rapport.

Ces indicateurs microbiens sont opérationnels pour des prestations de diagnostic de la qualité de différentes matrices environnementales par différents types d'opérateurs (agriculteurs, industriels, gestionnaires de déchets, aménageurs du territoire).

Documents liés