Tiroirs pleins de téléphones remplacés : consommateurs et objets à obsolescence perçue Agrandir l'image

Tiroirs pleins de téléphones remplacés : consommateurs et objets à obsolescence perçue

Projet de recherche COOP - Consommateurs et objets à obsolescence programmée

Neuf

Un français sur deux considère que les marques de téléphones portables pratiquent l'obsolescence programmée, c'est à dire réduisent volontairement la durée de vie des téléphones (Source OpinionWay, février 2016). Pourtant, les résultats de cette étude montrent que 88% des téléphones qui sont remplacés fonctionnent encore. Près de 25 millions de[…]  Plus de détails

Déclinaisons

Fiche technique

Auteurs KREZIAK D, ROBINOT E, PRIM-ALLAZ I, ADEME
Public(s) Secteur public
Collectivités territoriales
Thématique Déchets/Economie circulaire
Collection Expertises
Date d'édition 2017/06
Type de document Étude
Nb. de pages 54 P
Format pdf/A4
Langue FR

En savoir plus

Un français sur deux considère que les marques de téléphones portables pratiquent l'obsolescence programmée, c'est à dire réduisent volontairement la durée de vie des téléphones (Source OpinionWay, février 2016). Pourtant, les résultats de cette étude montrent que 88% des téléphones qui sont remplacés fonctionnent encore. Près de 25 millions de téléphones portables sont vendus en France chaque année, entrainant la mise au rebut d'autant d'appareils, dont la plupart fonctionnent encore.

L'objectif de ce rapport est d'étudier le renouvellement rapide des objets technologiques du point de vue des consommateurs, en se concentrant sur l'obsolescence perçue des appareils remplacés. Une enquête qualitative et une série d'enquêtes quantitatives ont été menées auprès de 2000 répondants représentatifs de la population adulte.

Documents liés