Une déchèterie de plain-pied à Gignac (34) Agrandir l'image

Une déchèterie de plain-pied à Gignac (34)

Retour d'expérience en région

Neuf

En 2012, l'ADEME et le Département de l'Hérault ont lancé conjointement un appel à projets à l'attention des collectivités afin de les inciter à rénover leurs déchèteries, avec en préalable la conduite d'un diagnostic technique précis et d'une réflexion générale sur l'organisation de leur territoire pour la prise en compte[…]  Plus de détails

Déclinaisons

Fiche technique

Auteurs ADEME OCCITANIE
Co-auteur(s) REGION OCCITANIE, DEPARTEMENT DE L'HERAULT, SYNDICAT CENTRE HERAULT
Public(s) Collectivités territoriales
Thématique Déchets/Economie circulaire
Collection Ils l'ont fait
Éditeur(s) ADEME
Date d'édition 2014/05
Nb. de pages 4 P
Format pdf/A4
Langue FR
Date de lancement 2014/02

En savoir plus

En 2012, l'ADEME et le Département de l'Hérault ont lancé conjointement un appel à projets à l'attention des collectivités afin de les inciter à rénover leurs déchèteries, avec en préalable la conduite d'un diagnostic technique précis et d'une réflexion générale sur l'organisation de leur territoire pour la prise en compte des déchets ménagers et assimilés autres que les ordures ménagères.
Créé en mai 1998, le Syndicat Centre Hérault (76 communes, 74 000 habitants) dont la mission principale est le traitement des déchets et qui assure en régie la gestion d'un réseau de 15 déchèteries, s'est inscrit dans cette démarche en proposant :

  • une optimisation de son parc avec la fermeture et le démantèlement de 4 déchèteries,
  • la mise aux normes et la rénovation de tous les sites maintenus,
  • une organisation adaptée pour les apports des professionnels, notamment les entreprises du BTP, avec 2 points d'accueil spécialisés situés à Aspiran et Saint-André de Sangonis.
L'ancienne déchèterie de Gignac n'étant plus adaptée à ces enjeux et devant être déplacée, le syndicat a choisi d'expérimenter une autre forme d'organisation exempte de quais en hauteur.