Nouveau Analyse du système alimentaire guadeloupéen Agrandir l'image

Analyse du système alimentaire guadeloupéen

011092

Neuf

L'alimentation de la région Guadeloupe reflète son histoire, riche et diverse marquée par la colonisation, l'esclavage et les flux migratoires. Toutefois, celle-ci s'est également construite autour des produits d'importation et en est devenue peu à peu dépendante. La grande vulnérabilité du territoire au changement climatique ne fait qu'accélérer les répercussions[…]  Plus de détails

Déclinaisons

Fiche technique

Auteurs ADEME GUADELOUPE
Public(s) Entreprises et fédérations professionnelles
Collectivités territoriales
Thématique Consommer autrement
Collection Expertises
Date d'édition 2020/03
Type de document Etude / Recherche
Référence Ademe 011092
EAN format impression 9791029715228
EAN format numérique 9791029715235, 9791029716997
Nb. de pages 96 P + 16 P
Format pdf/A4
Langue FR

En savoir plus

L'alimentation de la région Guadeloupe reflète son histoire, riche et diverse marquée par la colonisation, l'esclavage et les flux migratoires. Toutefois, celle-ci s'est également construite autour des produits d'importation et en est devenue peu à peu dépendante. La grande vulnérabilité du territoire au changement climatique ne fait qu'accélérer les répercussions de cette consommation.

La présente étude se propose de questionner le système alimentaire de la Guadeloupe et d'en comprendre les principales tendances et enjeux afin d'établir des recommandations quant au positionnement de la DR sur le sujet de l'alimentation durable en Guadeloupe.
Parallèlement, ce travail alimente celui d'un diagnostic alimentaire plus complet à l'échelle du territoire, DIAG'Alim.

Sur la base d'entretiens qualitatifs réalisés avec les différents acteurs du système alimentaire, des constats généraux ont pu être identifiés. On relève ainsi l'existence d'une dynamique de transition vers un système alimentaire durable sur le territoire avec des initiatives locales et un contexte politique nationale favorable à une transition alimentaire et agricole plus responsable. Malgré ce constat, l'analyse des entretiens statut sur la dépendance du modèle alimentaire aux importations et sur les habitudes alimentaires contrastées des Guadeloupéens. La mauvaise mise en réseau des acteurs du système est soulignée. Cela induit des retards conséquents dans la structuration des filières agricoles (en particulier l'élevage et la diversification) et impacte directement la production locale en la rendant plus vulnérable aux importateurs. L'étude relève également la méfiance de beaucoup d'acteurs envers les pouvoirs publics. Enfin, le besoin d'information et de sensibilisation des acteurs a été constaté comme nécessaire à l'émergence d'un modèle alimentaire plus durable au sein de la région. La compréhension de ces enjeux et de l'adaptation des décisions politiques au territoire est donc cruciale. Il serait ainsi pertinent de prendre en compte ces constats pour l'élaboration d'une politique alimentaire en Guadeloupe et contribuer à l'établissement d'un système alimentaire territorialisé.