Utilisation rationnelle de l'énergie pour le séchage des grains et des fourrages Agrandir l'image

Utilisation rationnelle de l'énergie pour le séchage des grains et des fourrages

Situation technico-économique du parc de séchoirs existant et leviers d'actions actuels et futurs

Neuf

Afin de préciser les leviers d'action nécessaires pour atteindre l'objectif du Grenelle de l'Environnement de 30 % d'exploitations agricoles à faible dépendance énergétique en 2013, l'ADEME a commandé la réalisation d'une étude sur l'utilisation rationnelle de l'énergie dans les séchoirs agricoles à grains, graines et fourrages.

Ce procédé est[…]

 Plus de détails

Télécharger les fichiers

Déclinaisons

Fiche technique

Auteurs PLEAU R, DESNOS G, VANCRAYENEST L, VARIN F, LE BRAS A, COUDURE R, BOCHU JL, BORDET C, GARNIER C, SOLAGRO, ARVALIS, ADEME
Public(s) Entreprises et fédérations professionnelles
Secteur agricole
Thématique Changement climatique et énergie
Produire autrement
Collection Hors collection
Date d'édition 2011/09
Type de document Etude / Recherche
Nb. de pages 55 P + 103 P
Format pdf/A4
Langue FR

En savoir plus

Afin de préciser les leviers d'action nécessaires pour atteindre l'objectif du Grenelle de l'Environnement de 30 % d'exploitations agricoles à faible dépendance énergétique en 2013, l'ADEME a commandé la réalisation d'une étude sur l'utilisation rationnelle de l'énergie dans les séchoirs agricoles à grains, graines et fourrages.

Ce procédé est réalisé dans les exploitations agricoles et dans les organismes de collecte et de stockage des céréales ou fourrages. L'étude comporte deux parties qui ont été menées en parallèle : l'étude du séchage des grains et graines d'une part, conduite par Services Coop de France, Coop de France Métiers du grain, et ARVALIS-Institut du végétal, et l'étude du séchage des fourrages part, conduite par Solagro.

Après une analyse bibliographique et une identification des principaux acteurs du séchage, une enquête auprès de différents sites a été menée spécifiquement pour dresser un état des lieux des séchoirs et de leur consommation d'énergie. Les leviers d'actions ont par la suite été identifiés pour la réalisation d'économies d'énergie dans la phase de séchage, par des améliorations de pratiques ou par des techniques ou équipements plus performants.