P2C, la plante : pilote de la capture et du transfert de carbone vers le sol des prairies Agrandir l'image

P2C, la plante : pilote de la capture et du transfert de carbone vers le sol des prairies

Programme REACCTIF « REcherche sur l'Atténuation du Changement ClimaTique par l'agrIculture et la Forêt », 2015-2019

Neuf

La séquestration du carbone (C) par les sols est un mécanisme de l'atténuation de l'effet des gaz à effet de serre (GES) par le secteur agricole. Le maintien des prairies permanentes et leur gestion sont des leviers importants pour maintenir voire accroître les stocks de carbone dans les systèmes d'élevage[…]  Plus de détails

Déclinaisons

Fiche technique

Auteurs MORVAN-BERTRAND Annette, AMIAUD Bernard, MISCHLER Pierre, KLUMPP Katja, VECRIN Régis, HUSSE Sebastien, LOUAULT Frédérique, CLIQUET Jean-Bernard, LEMAUVIEL-LAVENANT Servane, UNIVERSITE CAEN-BASSE NORMANDIE
Co-auteur(s) UNIVERSITE DE LORRAINE, PARC NATUREL REGIONAL DE LORRAINE, INRA CLERMONT-FERRAND, INSTITUT DE L'ELEVAGE, PARC NATUREL REGIONAL NORMANDIE-MAINE, CHAMBRE D'AGRICULTURE DE L'ORNE
Public(s) Secteur agricole
Secteur de la recherche
Thématique Changement climatique et énergie
Collection Expertises
Date d'édition 2019/12
Type de document Etude / Recherche
Nb. de pages 41 P
Format pdf/A4
Langue FR

En savoir plus

La séquestration du carbone (C) par les sols est un mécanisme de l'atténuation de l'effet des gaz à effet de serre (GES) par le secteur agricole. Le maintien des prairies permanentes et leur gestion sont des leviers importants pour maintenir voire accroître les stocks de carbone dans les systèmes d'élevage de ruminants. Dans ces milieux, les végétaux constituent un élément clef du pilotage des flux de C. Malgré l'importance de la végétation dans le processus de séquestration du C, son impact sur la capacité des prairies à stocker du C est peu documenté. En se centrant sur l'étude de prairies permanentes fauchées, ce projet cherche à :

  1. évaluer les stocks de C dans des sites pédoclimatiques contrastés,
  2. identifier les facteurs de modulation (composition floristique, fonctionnelle, historique des parcelles, pratiques agricoles) des stocks et des capacités de transfert du C,
  3. identifier des indicateurs (floristiques, fonctionnels ou pédologiques) des capacité de stockage.