Granulométrie des aérosols dans les émissions canalisées et diffuses industrielles et chimie associée Agrandir l'image

Granulométrie des aérosols dans les émissions canalisées et diffuses industrielles et chimie associée

Projet GAEC&D+

Neuf

Des campagnes de mesures nombreuses et de longue durée sur deux sites industriels, ont permis d'enrichir les connaissances sur les émissions du secteur de la métallurgie sur quatre aspects :

  • La caractérisation des facteurs d'émissions canalisées et diffuses de poussières, de métaux et de black carbon différenciés en fonction de leur[…]
 Plus de détails

Déclinaisons

Fiche technique

Auteurs EuroLorraine
Public(s) Bureaux d'études
Entreprises et fédérations professionnelles
Thématique Produire autrement
Recherche et Innovation
Air et bruit
Collection Expertises
Date d'édition 2016/09
Type de document Synthèse d'expertise
Nb. de pages 16 P
Format pdf/A4
Langue FR

En savoir plus

Des campagnes de mesures nombreuses et de longue durée sur deux sites industriels, ont permis d'enrichir les connaissances sur les émissions du secteur de la métallurgie sur quatre aspects :

  • La caractérisation des facteurs d'émissions canalisées et diffuses de poussières, de métaux et de black carbon différenciés en fonction de leur taille (PM1, PM2,5, PM10 et TSP), ainsi que de plusieurs POP (PCDD/F, PCB et PeCB).
  • La comparaison des résultats d'une étude de risque sanitaire (ERS) fondée sur ces résultats à une ERS classique fondée sur une distribution granulométrique mono-étagée.
  • Des mesures amont/aval ont permis de caractériser finement l'efficacité des MTD du BREF NFM (métallurgie des non ferreux) relatives aux poussières (qui dépasse 99,8 %) et de dégager les paramètres d'influence significatifs.
  • Un dispositif de mesure automatique en temps réel de PM10/PM2,5, fondé sur la diffractométrie, a été développé au stade de prototype et testé.